Résonance

Orientation

La seconde cybernétique et le courant constructiviste ont poussé les thérapeutes familiaux à s’intéresser davantage à ce qui se passe entre eux et la famille, le couple, l’individu qu’ils reçoivent.

Certains pourraient dire que l’approche classique nous a déjà poussés à regarder de plus près ces processus en insistant sur l’analyse transférentielle et contre-transférentielle selon les différentes écoles de psychanalyse.

Pourtant, deux éléments supplémentaires apparaissent chez les systémiciens de la seconde cybernétique :

  • La notion de résonance telle que la définit Mony ELKAÏM : « la résonance se définit comme un vécu qui surgit à l’intersection des constructions du monde de différents individus ou de différents systèmes (humains). Sa formation consiste à protéger ces constructions du monde. Analyser la résonance permet de libérer les possibles jusqu’alors limités. »
  • La notion d’assemblage : mettre son vécu, son monde au service de la relation thérapeutique non en se présentant comme modèle mais en s’utilisant comme outil, en se servant de tout ce que nous possédons même si nous avons plutôt tendance, par précaution et éthique, à mettre une distance entre soi et l’autre.

Objectifs

Ressentir la part de soi chez l’autre ne suffit pas. Le partage de l’expérience vécue entre deux personnes au sens où la notion d’intersubjectivité, comme l’a défini Daniel STERN va favoriser ces intersections de construction du monde.

Ce sont ces nouveaux assemblages qui sont porteurs d’évolution pour le système thérapeutique constitué de la famille, du couple, de l’individu et de l’intervenant.

Ce dernier doit acquérir, à chaque fois qu’il traverse une difficulté dans l’intervention, une vigilance particulière pour repérer les résonances là où elles surgissent et une créativité pour libérer chez les patients les possibles sources d’ouverture et d’évolution.

Il doit aussi devenir compétent sur la connaissance qu’il a de ses fonctionnements et de ce qui peut constituer ses points forts pour être encore plus dans la co-construction, au service de l’autre.

L’intervenant doit veiller à « sa croissance professionnelle ».

Ce sont les objectifs que le Prieur Formations poursuit en proposant de participer à deux groupes :

  • Le groupe Soi – Sa famille – Ses systèmes
  • Le groupe résonance.

Le premier est centré sur son évolution personnelle sans quelconque objectif professionnel et/ou thérapeutique. Il s’agit de saisir les liens, les mouvements qui nous retiennent à notre famille d’origine et qui souvent nous bloquent dans nos actions. L’objectif étant d’augmenter notre niveau de différenciation. En y parvenant, le thérapeute va être encore plus apte à favoriser ces processus chez les familles, les couples, les individus qu’il suit.

Le groupe résonance, une fois ce travail annoncé mais jamais terminé, permettra à l’intervenant de se laisser moins coincer dans ses réactions par la famille, le couple, apprendre à saisir les amplifications que ces derniers effectuent à leur insu et à l’insu de l’intervenant, et de se servir de ces amplifications. C’est pourquoi nous recommandons vivement aux personnes désireuses de participer au groupe « Résonance » d’avoir auparavant suivi le groupe « Soi – Sa famille – Ses systèmes».

Objectifs du Groupe Résonance

Aider le participant à repérer les fonctions de résonances qui surgissent lors des consultations : « lorsqu’il y a des difficultés pour l’intervenant, il y a souvent matière à débusquer les résonances. »

S’appuyer sur l’aide du groupe et du superviseur pour prendre les risques de s’appuyer sur certains éléments de son fonctionnement et de favoriser l’intersubjectivité.

Méthode

Groupe limité à 10 personnes et constitué de professionnels psychiatres, psychologues, infirmiers psychiatres, travailleur social, psychothérapeute, désireux d’approfondir la connaissance professionnelle et de poursuivre leur travail de supervision engagé auparavant.

La priorité sera donnée aux personnes ayant auparavant suivi le Groupe d’Analyse Familiale.

Lieu

Paris

Durée et Dates

10 jours par sessions de deux jours soit 70 h
Groupe de 10 personnes maximum
Dates : 4-5 mai, 2-3 juin, 9-10 juillet, 21-22 septembre, 12-13 novembre 2020

Superviseur

Bernard PRIEUR, Directeur fondateur du CECCOF Formation, psychanalyste, ancien expert à la Cour d’Appel de Paris, thérapeute familial et de couple superviseur en France et à l’étranger, auteur de plusieurs ouvrages

Tarifs

Prise en charge individuelle : 1 790 €
Prise en charge institutionnelle : 2 190 €

Prochain groupe programmé en 2022

Datadock via Ceccof Formation