Qui sommes nous ?

Nicole Prieur

Nicole Prieur

Philosophe, a d’abord été thérapeute d’enfants et d’adolescents, dans la lignée de Winnicott, tout en étant très imprégnée des concepts sytémiques. Puis, ayant eu la chance d’être formée par François Roustang, elle s’est orientée vers la pratique de l’hypnose, aussi bien auprès des adultes que des  enfants.

Dans le souci permanent d’articuler clinique et théorie, elle a participé en 1976 à la création du pôle « recherche » de la Fédération des Ecoles des Parents et des Educateurs, et a publié dans ce cadre son premier livre « Parents-adolescents des rendez-vous manqués » Depuis, elle a poursuivi ce travail d’élaboration et a publié de nombreux livres proposant une réflexion sur les enjeux relationnels familiaux, qui la situent comme une spécialiste reconnue de la famille. Ses thèmes d’analyse sont larges et variés, allant de la question des origines – notamment dans les nouvelles formes de parenté – jusqu’à la question de l’argent dans les couples et les familles, en passant par la problématique du lien fraternel, des trahisons familiales et de l’hypnose au service des relations familiales…. Il s’agit pour elle aussi bien d’apporter sa contribution au soutien de la parentalité que de faire mieux connaître le processus hypnotique, au-delà des stéréotypes fréquents, en l’éclairant, entre autres par les recherches en neuro-sciences.

Elle continuera dans Prieur Formations  ses activités tournées vers les professionnels, proposera des formations à l’hypnose, des supervisions ainsi que des séminaires autour des thèmes plus généraux. Elle pourra également répondre à des demandes d’interventions dans des séminaires autour de ses thèmes de réflexion.

Elle pourra également prendre en compte des demandes de conférences dirigées davantage vers le « Grand Public », telles qu’elles sont présentées dans son site,

Mieux la connaitre sur wikipedia

Bernard Prieur

Bernard Prieur

Psychologue, psychanalyste, a commencé dès 1976 ses activités de formateur en tant que directeur du service formation à l’Ecole des Parents et des Educateurs de Paris. Dans le même temps, il est assistant à l’Université de Paris X Créteil.

Très rapidement, il entreprend sa formation à la thérapie familiale systémique en participant et organisant plusieurs stages au Jewish Hospital de Montréal et à Milan où il suivra l’enseignement de Mara Selvini  et de Giulana Prata.

Il mènera toujours,  en parallèle – dans le souci éthique d’une cohérence entre la clinique et la formation – une activité de psychanalyste et de psychothérapeute au sein de différentes structures de soins, ainsi qu’une activité de formateur, superviseur au sein du Ceccof qu’il crée en 1979.

Le Centre d’Etudes Cliniques des Communications Familiales se développera principalement autour de la formation à l’approche systémique, mais élargira sa compétence à des actions sociales en relation avec la justice, à des prises en charges d’allocataires du RMI/RSA,   il ouvrira un pôle « consultations de couples et de familles »,  et « médiations ».

A partir de  2010, Bernard Prieur prend sa retraite de la direction du Ceccof élargi pour se consacrer uniquement à la gestion et animation du Ceccof-Formation. Il continuera à organiser, comme depuis 1990, épaulé par Nicole Prieur, des colloques annuels dont le public, nombreux, appréciait la qualité des interventions, notamment parce qu’au cours de ces journées, étaient présentées des consultations en direct conduites par des thérapeutes familiaux de 1° génération et 2° génération comme  Salvador Minuchin, Mony Elkaim, Maurizio Andolfi, Daniel Stern, Luigi Boscolo, Peggy Papp, Gianfranco Cecchin… tout en respectant une déontologie rigoureuse à l’égard des couples et des familles reçues.

Nommé en 1985, Expert psychologue prés de la cour d’Appel de Paris,  il mène également, dans le cadre du Cabinet Prieur un troisième pôle d’activités, en réalisant en collaboration avec Nicole Prieur des expertises à la demande des juges pour enfants, des juges aux affaires familiales, des conseils généraux pour des contre-expertises en matière d’agrément d’adoption.

Membre de l’EFTA et de la SFTF, il a contribué à créer des pôles de thérapies familiales à la Préfecture de Police de Paris, à la fondation Clairbois Pinchat à Genève, à l’Hopital Psychiatrique d’Ajaccio, à la Sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence de Limoges…